Recherche:

 

Pesticides en ville

07/07/2016 | Constance

Le PLU 2016 de la Ville de Clermont-Ferrand cherche à se libérer des contraintes imposées par la législation sur l'environnement : Plus de trame verte et bleue, pas de ceinture verte. En guise de politique nature en Ville, un flot de mots-valises qui n'engagent à rien. L'incinérateur, devenu régional en catimini le 27 juin va contribuer (il le faisait déjà) à enrichir l'air de la ville en polluants spécifiques.
Il y avait déjà nombre de pesticides, agricoles et non agricoles en 2005 ! Mais pas de glyphosate, alias round-up considéré comme inoffensif en 2011 par les services de la Ville: RV: PESTICIDES, "Pesticides dans une aire de jeux d'enfants".
AH oui, le glyphosate n'a pas été mesuré dans l'air de la ville, parce que les techniques n'étaient au point.
Elles ne l'étaient pas non plus pour mesurer sa présence dans l'eau, en 2002, du moins Phyt'eauvergne ignorait que glyphosate et AMPA, la molécule de dégradation encore plus toxique étaient détectées depuis les années 90…
En revanche, les mesures de Phyt'eauvergne ne sont plus guère financées, sur les pesticides, après les premiers résultats "encourageants" de 2005 et 2007.
Download (Document)

L'air pollué coûte très cher

01/09/2015 | Constance

On attend encore les résultats de cette étude menée par une commission sénatoriale sur le coût financier de la pollution de l'air. C'était prévu pour juillet.
0r, rien
Le printemps a vu paraître plusieurs articles sur cette pollution, avec des données chiffrées - au doigt mouillé- mais concordantes : plusieurs milliards d'euros, de 2 à 19 milliards par an pour les pays européens, et jusqu'à 1 400 milliards pour notre planète selon l'OMS.
Le mois d'avril a été particulièrement riche en pourcentages : 80% des européens (53 pays) exposés excessivement; 85% des écoliers asphyxiés jusque dans les écoles par les particules 2,5, le radon, le benzène et la formaldéyde. Toujours en Europe. L'Agriculture a aussitôt fait savoir que ce ne pouvait être de son fait. Et l'Inde fait pire. Est-ce rassurant ?
Dans le Puy-de-Dôme, on ne risque rien, ou si peu ! Nos chers volcans vont bientôt bénéficier du label UNESCO. Et l'air est si pur que nos édiles ont cru pouvoir ajouter les émanations d'un incinérateur, au ras de la capitale, dans la zone qui rassemble les 2/3 de la population, sans leur causer le moindre tort.
N'est-ce pas ?

Une carrière inacceptable, acceptée par toutes les institutions

29/03/2013 |

Le projet de schéma départemental des carrières donné à consultation jusqu'au 25 avril 2013 est remarquable par la non-information sur une carrière dangereuse et longtemps exploitée dans l'illégalité. Avec la bienveillance des autorités de tutelle, y compris la DDASS, devenue ARS qui veille sur la santé publique.
Silence et bouche cousue : on sacrifie un hameau (village) à la santé d'un carrier, à la logique de l'acceptabilité
Download (Document)

Enquête publique carrière de Saint-Diéry

18.11.2011 |

La carrière de Saint-Diéry,exploite des orgues basaltiques, entrelardées de poussière de ponce, juste au-dessus du 'village' du Cheix. L'autorisation (de poursuite) demandée en 2005 a été annulée par le TA en 2007. mais, depuis 2006, la carrière fonctionne par arrêtés provisoires de la Préfecture, en 2006, puis en 2008 pour 2 ans.
L'autorisation se terminait en 2010
L'enquête publique vient d'avoir lieu en octobre 2011.
Contribution de PddNE
Download (Document)

Pesticides agricoles en ville

05.08.2008 |

Plusieurs villes de France ont commencé à mesurer les pesticides présents dans l'air. Pour Clermont-Ferrand les résultats des premières mesures ont été diffusés l'été 2006.

En 2008, dernières nouvelles : l’argent pour les mesures de pesticides dans l’air se fait rare ; la « fenêtre », les semaines de mesure seront encore moins nombreuses.

En 2007 : deuxième mesure de pesticides par Atmo63 sur la région de Clermont-Ferrand. Faute de crédits, la durée rétrécit par rapport à la première campagne : 11 semaines, de mi-avril à fin juin, et donc la quantité de molécules détectées… Sur 50 recherchées, on trouve 8 herbicides dont 1 interdit, 2 insecticides dont le lindane interdit depuis 98, et 5 fongicides.
 
http://www.atmoauvergne.asso.fr
Download (Document)

L’air dans les logements,voitures, lieux confinés

04.08.2008 |

C’est WWF qui, à l’automne 2003 a lancé sa campagne en recherchant dans le sang de 39 eurodéputés une centaine de produits chimiques. Bingo ! 76 produits ont été détectés, avec une moyenne de 41 par personne.

Le 30 janvier 2008, Marie-Christine Blandin rend public le rapport demandé à l’office parlementaire des choix scientifiques : « l’air intérieur est davantage pollué quantitativement et qualitativement que l’extérieur ».
La liste des agresseurs est longue : détergents, désodorisants, lessives, bougies, peintures, colles, plastiques,textiles, cosmétiques, ordinateurs, meubles, tapis, insecticides… Les effets néfastes ne sont pas foudroyants, mais insidieux et non traçables avec précision. Asthme, allergies, et dernière en date, fibromyalgie, sans oublier les multiples cancers.

Dans le Puy-de-Dôme, à l’occasion du douzième salon de l’Habitat, INFO du 1/3/04 annonçait une enquête sur 710 logements dans toute la France, dont on attend encore les résultats. Est-ce ce qui a lancé le rapport Blandin ? Malgré les substances indésirables qui polluent l’air extérieur, il faut aérer largement, afin de dissiper celles qui prolifèrent à l’intérieur et dont la liste s’allonge sans cesse. Les produits ménagers s’évaporent naturellement et vous les respirez ; fuyez les « bombes » ; craignez les désodorisants et les encens. Les meubles en aggloméré relâchent des colles toxiques, comme font les sols et fenêtres en PVC, etc...
 
Information concrète : Maison de l'Habitat à Clermont-Ferrand... >>

L'air que nous respirons

03.08.2008 |

L'air que nous respirons, c’est notre atmosphère qui retient la trace de toutes nos activités : les produits qui agrandissent le trou d’ozone sur l’Antarctique, le CO2 de nos carburants, le méthane des bovins, les pesticides et les produits ménagers, etc.

L’air que nous respirons contient une quantité incroyable d’éléments. Il n’est pas plus sain à la campagne qu’en ville, à la maison que dans la rue.
Download (Document)

 

Recommandations:

Lire Fabrice Nicolino


Un empoisonnement UNIVERSEL.
Comment les produits chimiques ont envahi la planète

Tout oeut changer


L'alternative est simple : changer OU disparaître
Refuser la dictature des traités commerciaux de libre-échange.

Lire Fabrice Nicolino


Qui a tué l'écologie?  
commander en ligne

Lire Christian Vélot


OGM : Tout s'explique  
commander en ligne

Lire Christophe Elain


"Un petit coin pour soulager la planète", Editions Goutte de sable  
Commander en ligne

Lire Svetlana Alexievitch


La supplication : Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse  
commander en ligne

Lire Youri Bandazhevsky


La philosophie de ma vie : Journal de prison (Broché)  
Commander en ligne

Lire Wladimir Tchertkoff


Le Crime de Tchernobyl : Le goulag nucléaire (Broché)  
commander en ligne

Lire Hervé Kempf


Editions du Seuil, 14 €.  
Commander en ligne

L'effondrement de la civilisation occidentale


L'incapacité de penser le monde de manière systémique, l'aveuglement des gouvernements acquis à l'idéologie néolibérale provoquèrent l'anéantissement de l'ordre social  
le lien d'amazon
 
© 2008 Puy-de-Dôme Nature Environnement