Recherche:

 

AGRICULTEURS SANS AVENIR

01/09/2017 | Arsène

L'AIDE A LA VACHE ALLAITANTE DE MONTAGNE, et la qualité plutôt que la qualité.
Cela a été proposé en 1976 à Chirac et tous les autres ministres. Refusé ! le rapport détruit :"On ne parle pas aux agriculteurs de problèmes d'avenir". Petit rappel de notre histoire fondatrice.
En agriculture les évolutions sont lentes. Et plus lentes encore si la dictature d’un seul syndicat, l’autorité d’un ministre qui doit être agréé par ce syndicat, la primauté financière de la Grande distribution (balbutiante en 1970), la pression de l’agrochimie triomphante se sont alliées pour faire régner la quantité et le gaspillage qu’elle entraîne, la mauvaise qualité et les dégâts afférents sur la santé. Condamnant à disparaître les agriculteurs devenus trop pauvres pour avoir mille hectares de blé ou mille vaches dans leur pré.
La Confédération paysanne qui protestait à Limoges le 31 août 2017 parce que les subventions à la bio, dues depuis 2015, n’étaient pas encore versées a été brutalement délogée par la police.
Police – FNSEA, ; même combat ! via le ministre de l’agriculture…

Download (Document)

bonbons: la guerre aux enfants

12/06/2017 | Arsène

Savez-vous ce que contiennent les bonbons, sodas, sucreries diverses que vos enfants aiment tant ?
Prenez une loupe et lisez la composition… Depuis 2008, depuis une retentissante enquête-expérimentation dans le Royaume-Uni, l'Efsa s'est sentie obligée 1) de démentir les résultats et 2) de lancer une réévaluation des additifs alimentaires, qui prendra fin en 2020.
En attendant l'étiquetage progresse, et nous sommes en mesure de savoir avec quoi nous empoisonnons nos enfants et quels sont les effets des poisons-sucreries de l'agro-alimentaire.
Prenez une loupe, et surtout, prenez la parole, et cessez de transformer vos rejetons en TADH.
PS: les guides se multiplient et les consommateurs risquent de s'informer : l'industrie riposte en écrivant, en clair, le nom du colorant. Pas toujours rassurant : ainsi du colorant "caroténoïde" pour des biscuits "palmiers". Il y a plusieurs sortes de caroténoïdes; des naturels (carotte), des chimiques, des OGM


Download (Document)

Code Nutriscore, suite

17/04/2017 | Arsène

L'étiquetage nutritionnel à 5 couleurs est devenu officiel.
Le plus simple, le plus clair, le plus efficace pour notre santé.
Ne reste plus qu'à "convaincre" les industriels de l'utiliser !
Pétition sur Change.org
www.change.org/p/nutriscore-les-consommateurs-français-demandet-maintenant-aux-industriels-de-l-adopter

voir ci-dessous : "Logo nutritionnel"

IL COURT, IL COURT LE LINKY

28/03/2017 | Arsène

Le Linky est ce compteur électrique censé relier en permanence le consommateur à son fournisseur. Il répand ses bienfaits sur le monde entier : richesse pour Enedis qui le pose et l'impose aux consommateurs; augmentation de l'électrosmog dans tous les domiciles. Malheur aux électrosensibles , même soignés par le professeur Belpomme ! Malheur à tous ceux qui le deviendront.
Richesse et puissance à la filiale d'EDF !

PS : mercredi 19 avril, Canard enchaîné:
La ministre de l'Environnement a commandé en avril 2016 à la CGEDD (Conseil général de l'environnement et du développement durable) un rapport sur le Linky, "notamment à propos de l'absence de rayonnement dans les habitations" qu'affirme Enedis, la filiale d'EDF qui installe les compteurs.
Commandé en avril 2016, le rapport n'est toujours pas rendu public, malgré les demandes de Priartem, l'ONG qui s'inquiète (et enquête) sur les conséquences de notre électrosmog.
Lire ci-dessous
Download (Document)

TOUT SAVOIR SUR LE COMPTEUR LINKY

07/01/2017 | pddne

Association agréée par arrêté préfectoral du 10 septembre 2013
62 rue Alexis Piron
63000 Clermont-Ferrand
Tél. : 04 73 83 63 66
Courriel : pddne@laposte.net
Site : http://www.pddne.eu

Puy-de-Dôme Nature Environnement

POURQUOI REFUSER LE COMPTEUR LINKY  !

• 35 millions de nouveaux compteurs électriques Linky qui n'apportent rien aux consommateurs pour remplacer des compteurs qui fonctionnent parfaitement bien.
• Linky injecte en permanence dans les circuits des radiofréquences CPL (courant porteur en ligne) de 63-95 kilohertz se superposant au 50 hertz de l'électricité . Ces radiofréquences sont alors ré-émises par tous les appareils électriques, y compris les lampes de chevets et mesurables jusqu'à 2,50mètres .( voir les films et vidéos sur le site www.santé publique-éditions.fr)
• Des problèmes de santé graves à cause des radiofréquences émises 24h sur 24 dans tout le logement sont officiellement reconnues depuis le 31 mai 2011 comme «potentiellement cancérigènes» par le centre international de recherche sur le cancer qui dépend de l'OMS.(électro-hypersensibilité, maux de tête, sommeil gravement perturbé, douleurs, dysfonctionnement des pacemakers, etc...)

De plus le maillage de l'opération Linky nécessitera l'implantation de plus de 740 000 antennes-relais supplémentaires à hauteur d'homme.

• Linky provoque des pannes à répétition dues aux radiofréquences CPL émises en permanence alors que les circuits et appareils électriques n'ont pas été prévus pour cela d'où des pannes graves ; ordinateurs, télévision, téléphone, thermostats de chauffage, appareils ménagers, matériel professionnel. Par ailleurs le nouveau compteur sera sujet à des coupures générales inexpliquées(voir les forums).

Or dans les conditions générales de vente, EDF/ERDF(enedis) dégage sa responsabilité en cas de pannes et d'incendies, et les assurances ont déjà exclus des garanties « les dommages de toutes nature causés par les champs et ondes électromagnétiques » !

• Linky provoque des incendies : ERDF(enedis), filiale à 100% d'EDF, l'a reconnu le 16 janvier 2016 sur RMC, mais elle le déploie actuellement via des sous traitants ayant recruté des poseurs qui ne sont même pas des électriciens !

• Linky porte atteinte à notre vie privée : il transmet toutes les 10 minutes nos données de consommation qu'ERDF/ENEDIS prévoit de vendre. Des « opérateurs d'effacement » peuvent éteindre à distance nos appareils électriques, mais les factures augmenteront.

• Les ballons d'eau chaude et radiateurs électriques seront manipulés et éteints à distance lors des pointes de consommation, tandis que toutes les factures augmenteront comme au Québec ou 3,9 millions de compteurs « intelligents » ont déjà été installés : le compteur Linky modifiera pendant la journée le prix facturé sans que les usagers ne puissent rien contrôler.
• Linky facilite les cambriolages : il suffit d'appuyer sur un bouton pour savoir si le logement est vide ou occupé, or 40% des compteurs sont situés à l'extérieur .

• Linky est facile à pirater : des hackers et des cyber-terroristes pourront, à distance, surveiller la population ou déclencher un black-out généralisé.

• Linky coûte cher :(7 milliards d'euros) et devra être remplacé dans 10 à 15 ans. Ce coût exorbitant(200 à 300 euros par compteur) contrevient aux directives européennes qui prévoient que les compteurs « communicants » de type Linky ne doivent être déployés que si cela est « financièrement raisonnable ».

• Linky a déjà provoqué l'augmentation de nos factures : il est financé par la taxe CTA(contribution tarifaire d'acheminement) qui finance 90% du budget d'ERDF(enedis) . Et cela ne fait que commencer ! Linky mesure l'énergie apparente (correction du déphasage), soit 10 à 20% en plus pour les appareils domestiques avec moteurs : réfrigérateur, aspirateur, lave-linge, lave-vaisselle, robots ménagers, sèche-cheveux, rasoir électrique, perceuse, tondeuse, ventilateur, etc...

Les ampoules basse consommation fluo compactes ont un cosinus Phi de 0,5. Linky, qui mesure la consommation réelle, va doubler la consommation mesurée, et donc la facture d'éclairage.(Depuis la signature le 19 janvier 2013 de la Convention de Minamata par 140 états dont la France, ces ampoules contenant du mercure sont interdites, mais cette interdiction ne prendra effet qu'en 2020.
Souvenez vous, EDF nous les avait présentées comme « écologiques ». Nous ne laisserons pas avoir une deuxième fois avec le Linky !

• Contrairement à ce que dit ERDF/ENEDIS nous avons LE DROIT DE REFUSER ce compteur. Il appartient à la commune ou à la communauté de communes.
• Vous pouvez aussi demander le retrait du compteur si on vous l'a déjà posé.

• A ce jour 241 communes refusent ce compteur en France. Demandons à notre maire d'en faire autant .
• Vous trouverez toutes les informations utiles sur les sites suivants : pour envoyer une lettre recommadée avec accusé de réception à :
• ENEDIS 34 place des corolles 92400 Courbevoie et au maire de votre commune.


• www.robindestoits.org www.santépublique-édition.fr www.priartem.fr
• refus.linky.gazpar.free.fr (site créé spécialement par la commune de St Macaire)

ATTENTION : ERDF/ENEDIS ou le mandataire (OTI France Service 12 rue E. Renaux
63800 Cournon) prétend de fausses pannes pour s'introduire chez les récalcitrants et leur poser le compteur Linky . Ne vous laissez pas impressionner par certains arguments très « agressifs ». Certains usagers ont du cadenasser leurs compteurs .

RAPPELONS QU'AUCUNE SANCTION N'EST PREVU POUR LES CONSOMMATEURS QUI REFUSENT LE LINKY.




Logo nutritionnel

07/12/2016 | Arsène

L'expérimentation grandeur nature des logos nutritionnels s'achève le 4 décembre 2016. Avant même que le ministère de la santé ait fait son choix, l'agroalimentaire anonce qu'elle boycottera le logo "Nutri-Score" mis au point avec l'Inserm et l'université Paris XIII.
Il est certes, plus clair et plus exigeant que les 3 autres proposés par … l'agroalimentaire via un comité scientifique où 6 des 10 membres lui étaient liés (3 ont démissionné en cours de route).
Quant aux essais, les produits laitiers en étaient écartés. Plusieurs marques de produits frais et de plats cuisinés, et non des moindres, n'avaient pas de logo expérimental (Panzani, Lustucru, William Saurin…)
Le consommateur va-t-il continuer à mettre ses lunettes pour débusquer les sucres cachés (AH, la gloire des "biscottes sans sucre ajouté !) et les nanos proliférants dans les sucreries (E 171) ?

Thyroïde sous le tapis

11/11/2016 | Arsène

L'"épidémie" qui atteint notre glande thyroïde a commencé avec le développement de l'industrie nucléaire. Bizarre, n'est-ce pas ?
Le premier souci de nos responsables fut de dissimuler cette anomalie qui atteignait de plus en plus de gens et jusqu'à nos écoliers. En 1990, entre 19 et 24% de nos bambins avaient déjà une glande déformée, sensible à la palpation. Les dommages éventuels se verront plus tard.
Pour faire baisser la fièvre, il suffit de casser le thermomètre. Pour enrayer l'"épidémie", il suffit de détruire son support. Des milliers, des centaines de milliers de glandes furent sacrifiées sur l'autel de l'industrie nucléaire. Souvent, hélas et par zèle de nos médecins, sans raison.
La Criirad fait le point et demande que lumière soit faite.
RV: dans cette rubrique : "Thyroïde et environnement"
Download (Document)

Le mystère des prix bas

08/08/2016 | Arsène

Il arrive que la grande distribution propose des fruits ou légumes moins cher que chez le producteur ! Le "pouvoir" du consommateur est ainsi vénéré, car il demande des prix toujours plus bas. Le magazine allemand Spiegel du 30 juillet 2016 nous explique ce mystère. Traduction ci-dessous.
Le slogan "Consom'acteur!", cette vieille lune de la grande distribution, nous offre l'illusion d'un pouvoir infini dont le seul ressort est le faible prix. Peu importe la qualité, la dégradation du climat, les conditions de travail des ouvriers; car, avec notre bon plaisir et le volume de notre porte-monnaie, nous sommes seuls juges de ce que nous achetons !
Et bien, non !
Connaître le "vrai prix" de notre nourriture nous emmène au bout du monde. Cliquez sur Truecost (film remarquable sur les dégâts de nos vêtements si bon marché), Sustainablefoodcost.org (vrai coût et nourriture durable). Ou sur NatureandMore.com, ou sur Eosta
Et vous aurez une vraie "idée" des effets de nos achats ! (Grand Frère Gogol écrit aussi en français)
Riposte pitoyable des distributeurs "le consommateur est déjà surmené, ne le fatiguons pas davantage!".
Download (Document)

Plan local d'urbanisme, Clermont

03/07/2016 | Arsène

Le plan local d'urbanisme (PLU) de la ville de Clermont-Ferrand est actuellement en enquête publique (du lundi 13 juin au vendredi 15 juillet) 2016. Les documents sont visibles sur le site Internet de la ville de Clermont-Ferrand, rubrique « cadre de vie » puis « plan local d'urbanisme » enfin « dossier d'enquête publique ». Le dossier est consultable à la mairie, les remarques peuvent être adressées à
Commission d’enquête publique PLU à, Mairie de Clermont-Ferrand, Direction de l’urbanisme, 97, avenue du Limousin, 63000 Clermont-Ferrand (siège de l’enquête), ou par voie électronique à :contact@ville-clermont-ferrand.fr.
Projet de déposition de Puy de Dôme Nature environnement lors de l'enquête publique sur le PLU de Clermont Fd

Monsieur le Commissaire enquêteur,

L'objectif des élus est de faire venir 15000 habitants de plus à l'horizon 2030, soit une augmentation de plus de 10%. C'est évidement une ambition démesurée au regard de l'évolution actuelle (et considérée comme telle par les services de la préfecture) qui s'inscrit dans la compétition économique que l'on voit s'instaurer à tous les niveaux : communautés de communes, métropoles, régions … au nom de la sacro-sainte croissance. Il est vrai que les trajets domicile-travail en voiture individuelle sont très nombreux et qu'il convient de les limiter, mais plutôt que de concentrer emplois et logements en un même lieu (si tant est que cela soit possible), il serait sans doute plus raisonnable et réaliste de coordonner une répartition des activités économiques sur l'ensemble du département. Au demeurant l'évolution récente démontre que la mairie de Clermont Fd a tout mis en œuvre pour installer en périphérie de sa commune (notamment sur des zones agricoles) de nouvelles zones commerciales de grande ampleur (IKEA,Auchan …).
Il est significatif que ceux qui nous concoctent une métropole « en archipel » de Brioude à Vichy sont les principaux responsables élus et les PDG de Michelin et de Limagrain (entreprises qui comptent parmi les principaux pollueurs du territoire).
Il faut considérer que ce projet de PLU concerne tous les habitants du département puisqu'il prétend en être le moteur économique, c'est à dire à devenir l'aspirateur de toutes ses ressources.
Les défenseurs de l'environnement ne peuvent que s'opposer à ce type de développement démentiel.
On peut observer dans ce dossier que la continuité écologique imposée par les lois issues du Grenelle de l'environnement est délibérément abandonnée dés la page 11 du texte « orientations d'aménagement et de programmation » (OAP). Ce n'est pourtant pas par manque d'information car le « porté à connaissance » (PAC) rédigé par la préfecture spécifie clairement ces dispositions. Ce n'est pas non plus à cause d'une impossibilité technique ou juridique puisque les municipalités ont la possibilité de programmer leurs projets en définissant des espaces réservés et en préemptant les terrains nécessaires. Il y faut certainement beaucoup de temps , mais la création d'une véritable continuité écologique est parfaitement envisageable. Aucune étude n'est avancée pour détailler les difficultés insurmontables. Nous en concluons qu'il y a une volonté politique de ne pas respecter la loi pour entasser toujours plus d'habitants en dépit du développement durable, au détriment de la bio diversité, du bien être des clermontois et de leur santé.
Cette façon de procéder est rédhibitoire et rend caduc ce PLU.
Il ne reste plus qu'à maquiller cette déficience par un verbiage pléthorique avec les mots nature, biodiversité, jardins, parcs …
Par exemple, on nous propose un « parc linéaire » allant de la gare SNCF aux Gravanches, sorte de trottoir pour piétons et cyclistes entre une voie ferrée désherbée chimiquement et un front d'immeubles de grande densité.
Autre exemple, un « coefficient de biotope par surface » semble introduire une plus grande place à la végétation mais ce règlement comporte de larges places à la négociation et au compromis avec les promoteurs. On peut craindre qu'une touffe d'herbe supplémentaire suffise à autoriser une surélévation appelée « canopée » pour faire écologique ! C'est ainsi que d' autres notions à la mode et néanmoins intéressantes comme les espaces partagés sont utilisées pour donner un bonus en terme de densité urbaine supplémentaire, objectif principal du projet de PLU.
Le seul emplacement qu'il reste pour définir une zone maraîchère se trouve à proximité de l'incinérateur !
On sait maintenant que les vignes en agriculture conventionnelle sont particulièrement polluantes et agressives pour la santé des riverains. Cependant le texte définit une volonté de développer la viticulture sur les cotes sans imposer un label en agriculture biologique. Il se contente seulement de souhaiter une limitation des traitements sans autres précisions.

NOUS VOUS DEMANDONS D'EMETTRE UN AVIS NEGATIF SUR CE PLU

Faites nous remonter vos remarques afin d'étayer une déposition plus complète de Puy de Dôme Nature Environnement et n'hésitez pas à porter votre avis sur les cahiers d'enquête.
(voir ci-dessous, INCINERATEUR, "L'incinérateur devient régional et toute la rubrique, ainsi que les archives de Sèves);

Vous avez dit Bio ? Europe connaît pas

02/05/2016 | Arsène

Nous nous efforçons de donner à notre famille une nourriture saine: on évite les plats tout faits des grandes surfaces; on court les marchés paysans, on s'abonne à un panier Amap; on achète "directement" sur le net.
Sachez que tout ce que nous faisons échappe aux radars statistiques des pays d'Europe.
Toutes les initiatives qui développent cette nourriture saine et locale sont quasi clandestines.
Les "petites fermes" qui la fournissent ne sont pas comptabilisées dans les statistiques européennes qui mesurent la "compétitivité" de l'agriculture. Et cela depuis le début de l'aventure européenne.
Toutes les innovations récentes, les pratiques anciennes, le travail fait par les producteurs et nous autres, consommateurs, est rendu invisible par une logique comptable qui ne s'intéresse qu'aux "gros" agriculteurs, type fraises "bio" d'Espagne.
Voyons comment et peut-être pourquoi.
Download (Document)

Les allergies selon le bon docteur

21/04/2016 | Arsène

Nous serons tous -ou presque- allergiques en 2050 !
La bonne nouvelle, l'OMS le prédit seulement seulement à 50% de la population mondiale.
Les causes ? Tous ces bouleaux plantés en ville ! Naguère, on accusait les platanes, mais il est vrai qu'ils sont en train de crever…
Autres causes ? "L'environnement et ses multiples éléments jouent bien sûr un rôle, mais isoler chaque facteur reste un défi"… nous dit le bon docteur requis pour évoquer le sujet dans la page de pub (le publirédactionnel de l'agence de communication éditoriale) du mercredi, dans Le Monde du 20 avril 2016.
Car chaque jour, 15 000 litres d'air transitent par nos poumons, chargés de "facteurs" (molécules plus ou moins toxiques) et, bien sûr,"la compréhension du rôle de ces facteurs, seuls ou en synergie, est essentielle pour la prévention et la prise en charge de ces maladies respiratoires".
Prise en charge = désensibilisation + augmentation des spécialistes
Prévention = rien, nada, aucune idée … Ah si : ouvrir les fenêtres (bonjour le diesel et les pesticides agricoles); l'alimentation est mentionnée (mais sans un mot de plus sur la bouffe industrielle présente dès les petits pots de nos chérubins); il serait sain de ne pas laver trop leurs jouets (est-ce une allusion aux poupées et tapis toxiques récemment détectés, venus du commerce mondial?)
Seule "la biothérapie {pourra} transformer la vie des patients".
Merci, docteur ! c'est vrai qu'il vous était seulement demandé de traiter le sujet "Spécial allergies et maladies respiratoires". Surtout, ne sortez pas de votre cabinet ! restez confiné dans l'espoir de thérapies innovantes; ne sortez pas de votre spécialité; ne vous intéressez pas au monde qui suscite ces maladies. Réduisez les causes à leur traitement (et allez déraciner ce méchant bouleau sous vos fenêtres).

Semons notre avenir

31/03/2016 | Lucien

LES SEMENCES
Compte-rendu de la réunion publique du 29/01/2016 à Maringues à l’initiative des Jardiniers des pays d’Auvergne et de l’Université Populaire et Citoyenne du Puy-de-Dôme.

1. Réunion constructive : 40 participants – Table de presse UPC – Greenpeace – Sortir du Nucléaire.
2. Intervention des Jardiniers des pays d’Auvergne Marie Noëlle Decouzon responsable du club de Lezoux et Lucien Gardelle ont développé les possibilités d’un jardinage au naturel sans
produits chimiques par des conseils pertinents. Lucien Gardelle est également intervenu sur les arbres fruitiers avec la taille en vert qui favorise la mise à fruit et le choix de variétés anciennes rustiques à greffer.
3. Intervention pour la promotion du marché de Maringues.
Notre formule « Mangeons frais, sain, si possible bio, les légumes, fruits œufs, fromages et volailles des producteurs locaux du marché de Maringues tous les lundis, avec dialogue».
4. Pour l’Université Populaire, Jean Sébastien Gascuel a fait part de son expérience sur une ferme de 80 hectares en Limagne :
Lorsqu’il était en agriculture conventionnelle il était arrivé à réduire de façon importante les traitements phytosanitaires.
Désormais en Bio il agit de façon préventive en pratiquant une rotation des cultures sur 11 ans avec 11 cultures différentes. Il utilise sa récolte comme base de ses semences diversifiées avec de bons rendements et une commercialisation stable. Le sol reçoit des broyats, des engrais verts, des légumineuses, du compost et du fumier. Ces pratiques réduisent fortement les dépenses. Les parcelles sont en agroforesterie c'est-à-dire avec arbres.
L’exploitation est à l’association Terre de Liens qui assure une propriété collective pour une production entièrement bio.
Et il pose la question : Pourquoi changer en bio alors que la pratique dominante est rentable (si le contribuable assure les conséquences financières et environnementales de ce choix) ? La question de la santé de l’agriculteur et de sa famille est l’élément déterminant de ceux qui ont fait la conversion.

Agriculture et santé économique

31/03/2016 | Arsène

Le 31 janvier une réunion tenue à Maringues donnait la parole aux Jardiniers des pays d'Auvergne et à l'université populaire et citoyenne sur le thème des semences aujourd'hui "appropriées" par les multinationales, dont notre fleuron Limagrain.
voir ci-dessus "Semons notre avenir".
Notre agriculture si fière de son rang dans le monde est, en fait, mal connue de nous tous.
Lucien dresse une liste de ses réalités en 19 points.
Exemple: point 10:
10. En France 80% des surfaces agricoles nourrissent le bétail. Pour obtenir 1 calorie d’origine animale il faut fournir entre 5 et 12 calories végétales. Réduire la consommation excessive de viande décuple nos ressources alimentaires.
ERRATUM : Dans le point 6, il faut 700€ de carburant pour une exploitation de 50 hectares, et pas 7000 !
Download (Document)

film documentaire

08/11/2015 |

Les médiathèques du Haut Livradois accueillent le festival du film documentaire
du 13 au 28 novembre
Terre et Monde rural, "La forêt dans tous ses états"
C'est gratuit, sauf à la gare de l'utopie de Vertolaye

La bio en Auvergne

04/11/2015 | Arsène

Bonne nouvelle: l'hebdomadaire de la Confédération paysanne, Le Paysan d'Auvergne, a fait paraître, sur plusieurs numéros, un inventaire des ressources bio de la région.
Nous sommes dans la moyenne nationale, ni plus ni moins, quoique, avec des pourcentages aussi faibles, 4%, il est vain d'évaluer strictement la performance réelle.
Notre terroir, moyenne montagne, est pourtant propice aux exploitations bio, particulièrement laitières ou animales. Nos beaux pâturages des volcans bientôt labellisés !, et dévastés par le poison qui tue indistinctement rats taupiers et oiseaux de proie.
Peut mieux faire, et s'y emploie activement.

Et pourtant, il a fallu une manif nationale, le 17 mars dernier, pour que les aides à la bio soient (en promesse) intégralement versées.
RV: ACTIONS "La bio affamée, manifestons le 17 mars 2015"
 
en savoir plus
Download (Document)

Consommateurs pas cobayes

26/08/2015 | Arsène

vérification, le 5 novembre 2015 : ce texte a disparu
Bon, les mystères de l'informatique
On recommence:
depuis le 21 mars une pétition court le net.
consommateurspascobayes, c'est simple
Il s'agit de faire remarquer que nous autres consommateurs, nous sommes traités comme des cobayes de l'industrie chimique. Nos assiettes contiennent de plus en plus de pesticides, de résidus d'OGM (merci quand même l'Europe, puisqu'il s'agit "seulement" de résidus)
Les lanceurs de cette pétition vont se retrouver les 13 et 14 novembre, c'est demain ! à Orsay pour informer de cette situations odieuse. Sous l'égide de Générations futures.
Corine Lepage, GE Seralini, Vandana Shiva, Veillerette, P. Rabhi, Matthieu Ricard, etc.
Vous pouvez toujours signer la pétition.
Nous sommes cobayes, aussi impuissants que les rats et les souris nos semblables, mais personne ne se préoccupe des maladies qui nous sont infligées. Grand silence des Médecins, dont l'Ordre se préoccupe seulement d'exclure ses membres qui protestent !

L'IMPOSTURE DE L'INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE

16/08/2015 | Arsène

Comme l'a dit une célèbre philosophe : "On ne naît pas obèse, on le devient".
On le devient, dès l'enfance lorsque nos parents (et notre école, notre crèche, nos fast-food du dimanche) se contentent d'acheter ce que l'industrie agroalimentaire leur vend, à grands renfort de publicités et de produits toujours moins chers.
George Monbiot, le Monsieur environnement du quotidien anglais The Guardian, nous explique pourquoi et comment cette épidémie d'obésité (comme disent nos savants et nos médecins) est construite de toutes pièces par l'industrie agroalimentaire et ses distributeurs. Edifiant !
"Comment l'obésité devint une maladie incurable" The Guardian, 11 août 2015
NB: sur "download", ce texte est traduit en français
 
En savoir plus ... >>
Download (Document)

Insectes, climat et pesticides

30/07/2015 | Arsène

En juin 2014, l'INRA annonçait le lancement d'un groupe d'études international : Task Force on Systemic pesticides. Groupe d'études sur les pesticides systémiques, alias Néocotinoïdes.
Car, voir la rubrique PESTICIDES, " les pollinisateurs meurent aussi", ce ne sont pas seulement les abeilles qui disparaissent, mais tous les insectes.
L'Inra proposait à tous d'observer les insectes et d'estimer leur nombre et leur variété. Difficile !
Premier constat : il n'y a plus d'insectes écrasés sur le pare-brise de nos voitures…
"Les concentrations relevées ne conduisent généralement pas à une toxicité aigüe. mais l'exposition chronique à ces faibles doses fragilise la population de nombreuses espèces : troubles de la reproduction, facultés de survie réduites etc" (Stéphane Foucart, Le Monde, 24 juin 2014).
Le 10 juillet 2015, La revue "Science" publie une étude qui affirme que seul le changement climatique (réchauffement) est responsable du déclin des bourdons, sans mentionner l'effet des pesticides …
Par ailleurs, les études de toxicité des firmes chimistes ne concernent que la toxicité aigüe. Elles font l'impasse sur l'exposition chronique, quotidienne aux pesticides qui est le sort commun des bourdons et des hommes.

Framboise Bio à deux vitesses

28/07/2015 | Arsène

Vous aimez les petits gâteaux à la framboise?
Ils ne sont pas tous pareils.
Mais il faut pouvoir lire et comparer leur composition.
Pour 100 gr, les biscuits fourrés Framboise (twibio) ont 40% de fruit dont 20% de purée de F. Les tartelettes (bio chabrior) ont 35% de nappage dont 25% de purée de F.
Le fourré a 8,8% de matières grasses, dont 1,5% d'acides gras saturés. Les tartelettes ont 13,3% de lipides, dont 6,4% d'acides gras saturés.
Le fourré a 69,1% de glucides dont 48,7 de sucres. Les tartelettes en ont 70,9, dont 44,6 de sucres.
Les fourrés ont 2,3 de fibres. Les tartelettes 1,3.
Les fourrés ont 0,225 gr de sel. Les tartelettes ont du sodium 0,15 et du sel 0,37gr.
On pourrait penser que c'est équivalent !
Mais… à vous de jouer

L'être humain est INADAPTÉ

28/07/2015 | Arsène

L'être humain est inadapté.
C'est ce que nous dit la médecine prédictive.

La médecine prédictive dresse la liste des futures maladies, handicaps et épidémies diverses qui nous attaqueront car nous sommes fondamentalement inadaptés.
Nos enfants seront myopes, diabétiques et autistes.
Et tout va très bien : on pourra bientôt y remédier.
En attendant les progrès de la médecine curative, surveillez les allergiques, autistes et cancéreux divers de notre bonne capitale régionale, Clermont-Ferrand
Download (Document)

Unité du vivant

30/06/2015 | Arsène

L'OMS définit le DDT comme cancérigène probable pour l'Homme.

Tous les êtres vivants, y compris les plantes, restent vivants (et en bonne santé) grâce à leurs systèmes de régulation, le système hormonal et le système immunitaire.
Quelle est l'action des pesticides sur les indésirables, plantes et insectes et autres animaux ?
Dès les débuts, dès la généralisation du DDT, la mort promise aux parasites et ravageurs fut la perturbation de leur système hormonal.
Les naturalistes ont vite remarqué la faiblesse des coquilles qui empêchaient les oisons d'éclore. Puis ce fut la diminution du pénis des alligators de Floride.
Dans ces débuts, les "scientifiques" étaient encore entendus par les dirigeants. Le DDT fut interdit dans les années 1970.
Dans le monde entier ? Récemment, des stratèges ont lancé l'idée de réutiliser le DDT, insecticide en effet surpuissant car, au fil des ans et des inventions chimiques, les insectes deviennent "résistants" aux produits biocides.
Est-ce à cause de ça que le Circ (centre international de recherche sur le cancer, basé à Lyon) a fait parvenir à l'OMS les résultats d'une étude menée dans 13 pays par 26 experts.
Cette étude confirme que le DDT est un perturbateur endocrinien, et en outre qu'il a un effet immuno-dépresseur, CE QUI INDUIT DES CANCERS.
Les épandages de DDT dans les marais de Floride ne visaient pas les alligators: ce sont des victimes collatérales, des non-cibles, lésés dans leurs régulations les plus intimes.
Ainsi en-est-il des êtres humains.
Nous sommes des animaux comme les autres
Des non-cibles de l'industrie chimique
Réellement et intimement lésés
Pour plusieurs générations.
POUR EN SAVOIR PLUS, voir ici rubrique PESTICIDES: "OMS et pesticides", "Néocotinoïdes" et "Printemps silencieux".

PETITION POUR UNE ALIMENTATION SAINE

10/05/2015 | Arsène

À l'occasion de l'année du climat, la COP 21* se tient en France au mois de décembre 2015. Les échecs des conférences précédentes ont causé un retard dans la prise de mesures modifiant réellement les habitudes climaticides. Quelques communes ont pris des initiatives, mais c'est loin d'être la majorité. Les citoyens et leurs élu-e-s doivent se prendre en main
A l'initiative de l'université populaire et citoyenne du Puy-de-Dôme, de Bio63, de l'UCJS et de Pddne, des citoyens engagés sur le secteur de Clermont et alentours ont décidé d'agir dans le cadre d'un Groupe de Réflexions et d'Actions Municipales (GRAM).Ils vous proposent cette action pour relocaliser les activités et particulièrement celles concernant notre alimentation.
Chercher la pétition à www UPC63 "Pétition GRAM"

Vérifiez vos pétitions

08/02/2015 | Arsène

Tous les jours vous recevez au moins une pétition à signer, en donnant, évidemment, votre adresse mail.
Mais connaissez-vous le "lanceur" ? Comment vérifier le sérieux de cet appel ?
Elles émanent généralement d'associations connues, déclarant un nombre plutôt abondant d'adhérents.
MAIS IL EXISTE AUSSI DES OFFICINES DONT LE BUT EST LOIN D'ÊTRE ALTRUISTE.
Une bonne cause, des connaissances en informatique et, hop, l'on glane des milliers d'adresses mail vendues entre 0,5 et 1 €.
Faites le test : tapez "Pétition Pollinis" et vérifiez vous-même.

Monnaie locale, bis

08/02/2015 | Arsène

La Doume, monnaie locale a été lancée le 7 janvier 2015. Elle a cours sur tout le département.
L'association adml63 (association pour le développement des monnaies locales dans le Puy-de-Dôme) a fêté ça avec le président du Conseil général.
Mais il manquait le nom et le site de l'association : les voici: adml63org
Cette monnaie a cours jusqu'à Ambert !

Enfumage

24/08/2014 | Arsène

Connaissez-vous l'agnatologie ?
Non?
C'est pourtant l'arme de destruction massive de l'intelligence la plus utilisée par les lobbies anti-environnementaux.
Exemple : l'incinérateur élimine 99% des déchets
Les phosphates des lessives sont indispensables à la propreté du linge
l'amiante est sans risque quand elle est "contrôlée"
L'agriculture raisonnée diminue le recours aux pesticides
Les OGM n'ont pas besoin d'herbicides
Monsieur Séralini est nul en statistiques
Aérez largement votre habitation pour en purifier l'air
La disparition des abeilles, c'est pas un problème, il y a mille espèces de pollinisateurs sauvages (qui ne meurent pas des pesticides)
etc…
L'agnatologie c'est l'action de produire ignorance et doute pour favoriser ou bloquer une technologie.
Et puis, foin de mots nouveaux
Enfumer l'opposant, le dénigrer, douter de sa santé mentale et de ses capacités de raisonnement, nous voyons cela chaque fois qu'il est question de danger pour notre environnement. Ou de bienfaits apportés par l'agriculture Bio.

Plus fort que l'agnatologie, il y a la négation de la Bio dans les labos de l'INRA, institut National de la Recherche Agronomique, voir la rubrique PESTICIDES: "Pesticides partout, Bio décriée" et "Haro sur les PE, Qu'est-ce?"

PS. En fait c'était une partie de l'INRA, celle des chefs, qui s'est fait piéger par les organisateurs, connus pour être opposés à l'agriculture bio.

Monnaie locale

18/06/2014 |

Une monnaie locale est en cours de création aux environs de Clermont-Ferrand
Download (Document)

thyroïde et environnement

08/11/2013 |

Au début de l’année encore, l’Auvergnat curieux qui surfait sur le web apprenait, via l’ARS (autorité régionale de santé), que les dysfonctionnements de la thyroïde provenaient d’une alimentation qui ne contenait pas assez d’iode. Sachant qu’on ne peut guère trouver de sel non supplémenté en iode depuis plusieurs décennies, et que, par ailleurs, une alerte avait été lancée sur notre surconsommation de sel, le curieux restait sur sa faim et partait se distraire sur d’autres vagues.
Or des enquêtes ont été menées dans presque toute la France pour évaluer l'ampleur des dégâts de la thyroïde. Entre nucléaire et pesticides, nous sommes gâtés.
Download (Document)

Vivre SELement

24.11.2008 |

Le SEL est une association de type loi 1901, mais peut aussi être une association de fait sans dépôt de statuts. Elle est constituée d'un groupe de personnes qui met des services, des « savoirs », des biens, à la disposition les uns des autres sans argent, mais au moyen d'une UNITÉ D'ÉCHANGE choisie par les membres.
Comment cela fonctionne-t-il ?

Download (Document)

Biau jardin, son histoire, ses services

21.11.2008 |

Si vous habitez Clermont-Ferrand et ses alentours, vous pouvez vous inscrire au Biau Jardin pour avoir chaque semaine un panier , un demi panier de produits bio variés. Vous pouvez aussi vous rendre ponctuellement à leur boutique.
Cela ne s'est pas fait en un jour, comme vous pouvez le voir ...  
En savoir plus ... >>
Download (Document)

Vivre simplement

12.09.2008 |

Cette rubrique est la vôtre : comment vivre simplement, et agréablement ; où trouver de la nourriture saine, en accord avec les saisons, produite au plus près, sans emballage, variée et savoureuse ? Comment diminuer la quantité et la nocivité des produits ménagers ? Comment se déplacer en ajoutant le moins possible de CO2 dans l'atmosphère ?
Pour faire court, comment vivre en bonne intelligence avec notre environnement, pour notre plus grand bienfait personnel ? Et pour la vie de nos enfants.
Acheter peu, acheter brut, acheter bio :
Outre les rayons et magasins "bio", pensez au Biaujardin, si vous n'êtes pas loin de Clermont, aux Amap (Clermont, Issoire, Ambert) aux marchés.
Faites-nous part de vos "recettes" et de vos découvertes : pddne@laposte.net
Nous proposons quelques conseils et adresses dans plusieurs rubriques du site.

 

Recommandations:

Lire Fabrice Nicolino


Un empoisonnement UNIVERSEL.
Comment les produits chimiques ont envahi la planète

Tout oeut changer


L'alternative est simple : changer OU disparaître
Refuser la dictature des traités commerciaux de libre-échange.

Lire Fabrice Nicolino


Qui a tué l'écologie?  
commander en ligne

Lire Christian Vélot


OGM : Tout s'explique  
commander en ligne

Lire Christophe Elain


"Un petit coin pour soulager la planète", Editions Goutte de sable  
Commander en ligne

Lire Svetlana Alexievitch


La supplication : Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse  
commander en ligne

Lire Youri Bandazhevsky


La philosophie de ma vie : Journal de prison (Broché)  
Commander en ligne

Lire Wladimir Tchertkoff


Le Crime de Tchernobyl : Le goulag nucléaire (Broché)  
commander en ligne

Lire Hervé Kempf


Editions du Seuil, 14 €.  
Commander en ligne

L'effondrement de la civilisation occidentale


L'incapacité de penser le monde de manière systémique, l'aveuglement des gouvernements acquis à l'idéologie néolibérale provoquèrent l'anéantissement de l'ordre social  
le lien d'amazon
 
© 2008 Puy-de-Dôme Nature Environnement