Recherche:

 

Incinérateur sous le tapis

04/02/2017 | Onésime

30 janvier 2017, La MOntagne : "Voix discordantes autour de l'incinérateur"
En fait de voix discordantes, il s'agit de voix lénifiantes : les incendies ? c'est "normal". Les pannes à répétition ? c'est un "faisceau d'événements". les dysfonctionnements depuis la mise en route ? "nous sommes en train de résoudre ces problèmes".
Allez donc lire le Sèves n°57 pour avoir la voix discordante, et très bien informée de Pddne.
Rubrique SEVES. bonne lecture

L'INCINERATEUR DEVIENT REGIONAL !

06/06/2016 | Onésime

Le 27 mai 2016, le CODERST (Conseil Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques) a accepté, à la demande du VALTOM, d'élargir la zone de chalandise de l'incinérateur clermontois pour ne pas pénaliser (dixit) son prestataire VERNEA SUEZ. Concrètement, cela veut dire qu'il pourra faire venir des ordures des départements limitrophes pour combler le vide de four attendu.
Quelle bonne idée d'aller chercher encore plus loin des déchets (triés ou non) POUR LES BRULER EN VILLE. Les élus qui ont cautionné l'implantation de l'incinérateur ont facilité le projet, les yeux ouverts, tant Pddne que la CLCV et Que Choisir ont multiplié les informations et les mises en garde. En vain !
Voir ci-dessous le communiqué de l'association UFCQue choisir

Download (Document)

L'incinération produit du CO2

06/11/2015 | Onésime

Grande nouvelle ! certes
Tout ce qui brûle produit du CO2
Mais le CCNUCC ne le sait pas.
Qui cet éminent ignorant ?
La Convention cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques qui publie les engagements des pays pour la COP 21 : la réduction des gaz à effet de serre pour maintenir l'augmentation de la température à 2°.
L'incinération qui s'échine à brûler de l'eau ! les déchets verts non collectés séparément, les surplus alimentaires jetés.
L'incinération qui multiplie les voyages des déchets vers ses fours, de pays à pays
L'incinération dont les gaz sont estimés "énergie verte", donc oubliés d'un comptabilité qui oublie la "vie" scandaleuse des déchets : surproduction, gaspillage, transformation en objets exportables, enfouissement ou recyclage par les pays pauvres.
Tout cela ne produirait que 3% de gaz à effet de serre.
Une autre gestion, une comptabilité réaliste, moins mensongère, une réglementation qui ne serait pas orientée vers la multiplication des incinérateurs, les initiatives sont présentées par zerowastefrance.org
Article et commentaires, 2 nov 2015

Lettre ouverte aux candidats aux élections départementales

14/03/2015 | Onésime

Puy de Dôme Nature Environnement est membre du Collectif d'associations qui a produit la lettre ouverte ci jointe. Utilisez la le plus largement possible, notamment dans les réunions publiques. Les réponses des candidats peuvent être envoyées à l'association au 62 rue Alexis Piron 63000 Clermont-Fd


Lettre ouverte aux candidats aux élections départementales

Madame, Monsieur,

Depuis 2005, le Conseil Général 63 porte la responsabilité de la gestion des déchets puisqu'il a en charge la révision et le suivi du Plan Départemental de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux (PDPGDND). La dernière révision, validée par les anciens Conseillés Généraux, a entériné le fonctionnement de l'incinérateur que le VALTOM a sous-traité à SUEZ Environnement (très tardivement, fin 2014 pour attendre que la construction de cette usine soit irréversible).
Cet incinérateur produit une grosse quantité de mâchefers (les cendres de combustion) que l'exploitant privé cherche à faire disparaître au moindre coût. Pour ce faire, il demande au Conseil Général d'imposer leur utilisation en sous couche routière dans les appels d'offre relatifs aux chantiers du département.
Ces mâchefers contiennent une forte quantité de produits toxiques (métaux lourds et dioxines) qui seront relargués dans le milieu naturel malgré les normes en vigueur qui ne sont qu'un écran de fumée. En effet, aucun suivi dans le temps n'est prévu pour connaître l'ampleur de la pollution qui en résulte.
Ce type de traitement est le plus coûteux de tous, dans cette période d'austérité imposée, il est mal venu d'augmenter les taxes locales pour faire fonctionner une usine privée qui pollue aussi l'atmosphère et qui contribue fortement à l'effet de serre (270 000 tonnes de CO2 par an).
D'autre part, le VALTOM refuse d'équiper la station de contrôle de Beaulieu pour analyser les dioxines et les furanes à proximité de l'incinérateur.

Nous demandons aux nouveaux Conseillers Départementaux de ne pas suivre les orientations de leurs prédécesseurs et :
⁃ de s'engager à interdire l'utilisation des mâchefers en remblai et sous couche routière dans tout le département
⁃ d'imposer à l'exploitant de financer les contrôles indépendants de pollution nécessaires dans l'intérêt des populations et rendus publiques (ce qui n'est pas le cas des auto contrôles depuis septembre 2014)
⁃ de réviser le Plan Départemental de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux (PDPGDND)

Madame, Monsieur, recevez nos vigilantes salutations.

REFUSEZ L'INCINERATEUR !

14/12/2014 |

COLLECTIF D'ASSOCIATIONS CONTRE L'INCINERATION DES DECHETS DANS LE PUY DE DOME

LETTRE OUVERTE AUX ELUS DU CONSEIL GENERAL

Madame, Monsieur,

Vous allez voter Mardi 16 décembre pour approuver ou rejeter le Plan Départemental de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux (PDPGDND). Ce plan conforte l'incinération comme traitement principal des déchets ménagers et des activités économiques (ex-DIB) issus de tout le département et du Nord de la Haute Loire avec la porte ouverte à des origines plus lointaines.
L'enquête publique susceptible de récolter l'avis de la population a été bâclée car réalisée en période de vacances d'été et les conclusions des commissaires enquêteurs évacuées par le Conseil Général.
Toutes les associations de défense de l'environnement et des consommateurs sont opposées à ce plan.

Refusez cette caricature de démocratie pour ne pas en être les complices.

Cette grosse usine centralisée va générer de longs transports routiers polluants et dangereux (aucun transport par rail).

Affirmez votre préférence pour des traitements de proximité sans incinération.

La technique de l'incinération est très polluante à cause de l'enfouissement des mâchefers sous les routes qui vont au fil du temps disséminer leur forte charge de produits toxiques, et contaminer l'atmosphère avec les fumées. Dans son rapport du bilan 2013, Vernéa/SUEZ a menti aux représentant de la population en affirmant que même lors des incidents les fumées étaient filtrées. C'est faux ! Et en réunion de commission (CSS), Vernéa/SUEZ a piteusement avoué la présence d'une cheminée de sécurité prévue pour laisser échapper les fumées non traitées lors de certains dysfonctionnements. Nous avons calculé qu'en 2014, les feux de fosse et de four ont probablement envoyé dans l'atmosphère plus de polluants non comptabilisés que le maximum autorisé par l'arrêté préfectoral !

Votre responsabilité de l'empoisonnement de tout le territoire est engagée et il vous faudra en rendre compte dans votre bilan de mandat qui finit en mars 2015.

Cet investissement très cher doit fonctionner au maximum de sa capacité au détriment d'une réelle prévention et du pouvoir d'achat des citoyens.

Refusez ce projet inutile, coûteux et dangereux.

Votez contre le plan de prévention et de gestion des déchets non dangereux.

brève histoire de l'élimination de nos déchets

31/05/2014 | cniid

Le TBM : tri mécano-biologique, est l'invention coûteuse et peu efficace pour "trier" nos déchets ménagers récoltés en vrac. Minimum de personnel, maximum d'automatisation = multiples dérapages et flambée des coûts.
Il n'y a pas que les coûts qui flambent: la chaîne automatique aussi a tendance à s'enflammer "spontanément"
Bienvenue à la modernité technique dans notre incinérateur de Clermont.
NB: ci-dessous un résumé envoyé par le cniid.

Bonjour ,

> Suite aux TMB les ISDND...
> Anciennes décharges, puis centre d'enfouissement technique puis CSDU centre de stockage de déchets non dangereux , puis ISDND installation de stockage de déchets non dangereux....tout cela c'est de la poudre aux yeux...

> Les ISDND récentes présentent les mêmes problèmes ' 1 en 2006 puis 3 en 2011): incendies...pollution des ruisseaux...pannes...changements dans le principe de gestion quand il y a problème...odeurs pour les riverains qu'on organise en réseau de nez après avoir appris à reconnaître les odeurs!!!!!

> > > Tous concernés nos déchets passent dans le TMB dont il ressort officiellement 50% de refus qui vont en ISDND(+ les composts hors normes sur lesquels il y a une opacité totale!)

> > > Les refus renferment 40% d'eau et 13,5% de fermentescibles...

> > > On paye 2 fois et tout baigne!

> > Danielle Laumont

résidus d'incinérateurs, résidus inoffensifs?

22/04/2014 | Fulgence

Un article sur le blog du Monde, 21 avril 2014, déplore la faible utilisation des mâchefers d'incinérateurs par le BTP, et encourage leur dispersion dans l'environnement…

"Le Cniid s'inquiète aussi des conséquences environnementales de l'utilisation d'un matériau qu'ils jugent comme un concentré de polluants. La réglementation en vigueur depuis 2011 vise d'ailleurs à durcir les seuils de toxicité à respecter pour que le mâchefer soit valorisable. « Le mâchefer des années 1980 n'est pas le mâchefer d'aujourd'hui » défend Lydie Vincent, faisant valoir qu'aucun cas de pollution n'a été constaté en plus de vingt ans."

Admirable argument quand il n'y a pas d'études sur la toxicité des mâchefers, ni sur leurs fuites dans l'environnement !
Et lorsque l'on sait que nos élus s'efforcent de rendre la réglementation plus accommodante, autorisant l'enfouissement des mâchefers dans des décharges pour déchets ménagers, et prétendant que l'exposition des mâchefers à l'air libre suffit à les rendre inoffensifs…
En avant, toute, pour l'empoisonnement légal de notre environnement.
Comme cela est fait avec les "stériles" des mines d'uranium.

temporairement, on espère, le téléchargement ne fonctionne pas!

Download (Document)

Comment nos élus deviennent des incendiaires à l'insu de leur plein gré

16/11/2013 |

Comment devenir incendiaire quand vous êtes un modeste élu de la république ? Rien de plus facile : il suffit de suivre les recommandations de nos lois et décrets, mais sans les lire avec soin, en particulier ceux qui régissent les délégations de service public (voir ci-contre: "délégation de service public" décortiquée par Maurice Sarazin)
Choisir, dans un appel d'offres, le moins disant, et non le mieux disant.
Car, pour choisir le mieux disant, il faut connaître le dossier technique et imposer sa décision; or les élus ne "savent pas tout". Et ne sont conseillés que par leur (futur) délégataire.
Accepter sans sourciller les dossiers présentés par des entreprises déjà condamnées par la justice, ayant fait preuve d'incompétence et/ou de fraudes.
Ne pas modifier la routine existante : contrôles rares et toujours annoncés bien à l'avance, pas de sanctions prévues; s'arrêter sagement devant le panneau de la grille "propriété privée, défense d'entrer".
Oublier certains textes de loi, comme le rappelle Maurice Sarazin président de l'association APPEL de Lunel (Hérault): l'article 8 de l'arrêté du 20 septembre 2002 précise que :"L'exploitant détermine la masse de chaque catégorie de déchets avant d'accepter de réceptionner les déchets dans l'installation d'incinération ou de co-incinération. S'il n'est pas prévu une pesée des déchets à l'arrivée sur le site, l'arrêté préfectoral d'autorisation définit le mode d'estimation des quantités reçues." (...)
RESULTAT : incendies à répétition dus à un mauvais stockage de déchets entassés, comme à Fos, et ailleurs.
Et qui est le responsable ? l'élu qui a donné délégation…


délégation de service public

14/11/2013 |

Alors que les incendies se multiplient dans les incinérateurs, (Fos sur mer, Rilleux la Pape, etc), résultant d'installations mal conditionnées (incendies spontanés avant incinération dans le stockage des déchets incluant des fermentescibles),
Maurice Sarazin avait bien analysé les effets et conséquences des délégations de service public.
C'est le moyen le plus efficace pour dissiper les responsabilités…
L'incinérateur de Clermont-Ferrand n'est pas à l'abri d'incidents, cela a déjà commencé.
Download (Document)

compte rendu

25.08.2009 |

Le compte rendu officiel de la commission consultative de révision du plan d'élimination des déchets du 08/07/09 (disponible sur le site Internet du Conseil Général) n'est pas très fidèle et ne reflète pas l'ambiance de cette réunion.
D'une part, il faut constater l'absence remarquée de Clermont Communauté, sans doute due aux résultats prévisibles du contentieux au T.A. qui lui donnent tort (site du VALTOM, du C.G. Et du T.A.). Mais cette politique de la chaise vide défend elle les intérêts de sa population?

Download (Document)

La révision du plan départemental d'élimination des déchets se met en route

25.11.2008 |

La révision du plan départemental d'élimination des déchets se met en route avec deux ans de retard. Dix-huit associations ont écrit au Conseil général pour lui demander de prendre en charge une mission d'expertise.
Chaque association va demander des comptes afin de montrer notre volonté de négocier réellement la gestion des déchets et exiger un peu plus de dynamisme dans cette procédure.
Lire la lettre des associations à Monsieur le président du conseil général :
Download (Document)

Plan départemental d'élimination des déchets: La réponse à la proposition des associations

24.11.2008 |

La réponse, négative, ne fait qu'appliquer le minimum légal en matière de consultation des associations. Le Conseil général refuse donc de réhabiliter une consultation qui n'a jamais existé pour trouver les bonnes solutions au problème des déchets, et semble prendre son temps pour rendre effective la procédure de révision du plan départemental.
Download (Document)

Pddne s'oppose à l'incinération

06.09.2008 |

Chercher dans la rubrique Sèves l'historique de la lutte contre le projet d'incinérateur et les arguments employés par pddne.

Abandon du projet d'incinérateur

14.08.2008 |

Le 18 juin 2008, le Préfet avait annoncé l'abandon du projet. Une réunion s'est tenue à Lempdes le 14 août pour rappeler l'historique de ce long combat contre l'incinération des déchets ménagers.
Et à présent, tout reste à faire.
La révision du plan départemental d'élimination des déchets ménagers.
Le choix d'un expert.
Les associations ne manquent pas d'idées, entre le renforcement de la collecte sélective, la pesée embarquée, la diminution des emballages. L'UFC demande la dissolution du Valtom et la publication de ses comptes.

Santé

03.03.2008 |

Dommages sur la santé

Comme les autres modes de traitement de déchets, l’incinération est susceptible d’avoir un impact sur la santé. Depuis plusieurs années de nombreux travaux ont été menés pour améliorer les connaissances sur le sujet qui ont permis de grands progrès dans la connaissance de l’impact des usines d’incinération d’ordures ménagères. ...

Download (Document)

 

Recommandations:

Lire Fabrice Nicolino


Un empoisonnement UNIVERSEL.
Comment les produits chimiques ont envahi la planète

Tout oeut changer


L'alternative est simple : changer OU disparaître
Refuser la dictature des traités commerciaux de libre-échange.

Lire Fabrice Nicolino


Qui a tué l'écologie?  
commander en ligne

Lire Christian Vélot


OGM : Tout s'explique  
commander en ligne

Lire Christophe Elain


"Un petit coin pour soulager la planète", Editions Goutte de sable  
Commander en ligne

Lire Svetlana Alexievitch


La supplication : Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse  
commander en ligne

Lire Youri Bandazhevsky


La philosophie de ma vie : Journal de prison (Broché)  
Commander en ligne

Lire Wladimir Tchertkoff


Le Crime de Tchernobyl : Le goulag nucléaire (Broché)  
commander en ligne

Lire Hervé Kempf


Editions du Seuil, 14 €.  
Commander en ligne

L'effondrement de la civilisation occidentale


L'incapacité de penser le monde de manière systémique, l'aveuglement des gouvernements acquis à l'idéologie néolibérale provoquèrent l'anéantissement de l'ordre social  
le lien d'amazon
 
© 2008 Puy-de-Dôme Nature Environnement