Recherche:

 

Parce que

08.11.2008 |

Parce que nous touchons nos limites : l’usage que nous faisons des ressources naturelles dépasse de beaucoup leur quantité et leur capacité de restauration, érosion calculée en termes d’« empreinte écologique », dès 1962, au Canada.

Parce que nous aggravons les effets de notre présence sur terre en développant nombre de poisons que les régulations naturelles ne savent pas traiter : pesticides de toutes sortes, plantes génétiquement modifiées, radionucléides, gaz nouveaux, nanomatériaux, ondes électromagnétiques.

Parce que nous exploitons des ressources qui ne sont pas renouvelables, le pétrole aussi bien que l’uranium d’ailleurs, et que nous en répandons d’autres dans notre environnement qui restaient confinées, comme l’amiante toujours pas déclarée dangereuse au niveau international.

Parce que le développement démographique se poursuit alors que nous faisons tout pour nuire à nos descendants en leur léguant un environnement rétréci et dangereusement pollué, dont les effets néfastes sur la santé sont déjà démontrés, maladies émergentes, cancers, etc.

Parce que le bon sens et la réflexion semblent oubliés de nos responsables, élus, financiers, et même chercheurs, en dehors des lanceurs d’alerte si maltraités par lesdits responsables.

Parce que, malgré l’abondance actuelle des ONG environnementales, dont la première, WWF, fut créée par les puissants pour protéger, entre autres, leurs terrains de chasse, malgré la diversité de leurs actions et l’inventivité de leurs interventions, il est toujours nécessaire d’agir au niveau local.

Parce que, enfin, il n’y a pas de réflexion sans liberté d’esprit, et pas de liberté sans indépendance financière. Notre liberté d’action ce sont nos adhérents, c’est vous !

 

Recommandations:

L'invention de la nature



Au XVIII° siècle, la curiosité était une qualité exigeante et les esprits cultivés voulaient connaître et comprendre la nature.
Aujourd'hui, nous avons besoin de retrouver notre curiosité pour explorer notre situation.
C'est utile de fréquenter nos prédécesseurs pour chercher à comprendre notre avenir. Car il ne s'agit pas seulement de curiosité, mais de notre responsabilité, à chacun de nous.
Soutenez votre libraire, achetez chez lui.

Le goût des pesticides dans le vin


On utilise tellement de pesticides pour la vigne que certains persistent dans le vin. Les oenologues, ceux qui apprécient les qualités du vin apprennent, avec GE Séralini à "goûter" ces résidus.
Moralité : buvons du vin bio !
Soutenez votre libraire, achetez chez lui. Et offrez-le à vos amis: 14,80€

Des poubelles dans nos assiettes


Pour mémoire: publié en 1996, ce livre détaille tous les poisons que l'agro-industrie met dans nos assiettes. 22 ans après, aujourd'hui rien ne s'est amélioré. L'espèce humaine est décidément très résistante.

La guerre des métaux rares


Retrouvons l'actualité : l'IA, l'Intelligence artificielle utilise pour ses instruments un grand nombre de métaux rares, rares, donc chers. Le Progrès est source de malheurs. Que faire ?
Soutenez votre libraire, achetez chez lui. Si cette histoire ne vous démoralise pas.

Soyons moins lait


Encore une archive ! sauf si Terre Vivante le vend encore (chez votre libraire). Première mise en garde contre le lait devenu toxique à force d'être industrialisé. Cahier de recettes à la fin.
Soutenez votre libraire. Achetez chez lui

Lire Fabrice Nicolino


Qui a tué l'écologie?
Après ce livre publié en 2012, Fabrice Nicolino a publié plusieurs autres livres, sur les pesticides notamment. Hélas, hélas, hélas, triste avenir si nous n'arrivons pas à protester, riposter, si nous préférons rester inertes !
Soutenez votre libraire, achetez chez lui.

Tout oeut changer


L'alternative est simple : changer OU disparaître
Refuser la dictature des traités commerciaux de libre-échange.
Soutenez votre libraire, achetez chez lui.

Génétiquement incorrect


En 2003, le refus des PGM (plantes génétiquement modifiées) nécessite de connaître et de comprendre cette transformation génétique. GE Séralini (et C. Vélot) sont de bons professeurs. Vous pouvez peut-être lire -gratuitement- ce livre chez les Augustes.Mais aussi :
Soutenez votre libraire. Achetez chez lui

Lire Christian Vélot


OGM : Tout s'explique
Ce n'est pas si compliqué qu'on le croit.
Soutenez votre libraire, achetez chez lui.

Lire Christophe Elain


"Un petit coin pour soulager la planète", Editions Goutte de sable.
Les toilettes sèches, vous connaissez ? Faites un effort si cela vous est possible, aïe, aïe.
Soutenez votre libraire, achetez chez lui.

Lire Svetlana Alexievitch


La supplication : Tchernobyl, chronique du monde qui s'approche bien trop près de nous.
La compagnie "Brut de béton" l'a fait vivre dans son théâtre; d'autres aussi. La pièce a été jouée à Tchernobyl…
Soutenez votre libraire, achetez chez lui.

Lire Youri Bandazhevsky


La philosophie de ma vie : Journal de prison (Broché)
Témoignage du médecin qui a tout quitté pour soigner les irradiés de Tchernobyl. Et qui fut citoyen d'honneur de Clermont-Ferrand pendant une année d'exil.
Soutenez votre libraire, achetez chez lui.

Lire Wladimir Tchertkoff


Le Crime de Tchernobyl : Le goulag nucléaire (Broché)
Tant il est vrai que l'industrie nucléaire est indissociable de la dictature, même chez nous.
Soutenez votre libraire, achetez chez lui.

Lire Hervé Kempf


Editions du Seuil, 14 €.
Et même les moins riches ! difficile question de la diminution de notre empreinte sur la terre
Soutenez votre libraire, achetez chez lui.

Lire Fabrice Nicolino


Un empoisonnement UNIVERSEL.
Comment les produits chimiques ont envahi la planète.
On vous l'avait dit : Fabrice Nicolino écrit beaucoup.
Soutenez votre libraire, achetez chez lui.
 
© 2008 Puy-de-Dôme Nature Environnement