Recherche:

 

Evaluation des OGM aux Etats-Unis

31/05/2016 | Philomène

Le 17 mai 2016, l'Académie des sciences américaine sort un rapport d'expertise sur les OGM.
On y apprend beaucoup de choses:
Les OGM sont-ils comestibles ?
Bien sûr puisque presque tout le monde en mange, sans le savoir. De plus, précise le rapport, aucune étude épidémiologique conduite dans les règles de l'art n'a jamais été menée pour comparer des populations se nourrissant d'OGM (évidemment, puisqu'on ne les connaît pas précisément) à des populations comparables n'y étant pas exposées. Cela n'empêche pas que "des effets sanitaires peuvent se développer avec le temps".
Nous voilà pleinement rassurés.
Les OGM insecticides sont-ils utiles?
Certainement et même plus qu'on ne le pense : ils maintiennent "une plus haute biodiversité des insectes" parce que -comprenez bien- les plantes en culture conventionnelle reçoivent davantage de produits chimiques différents ! Mais pas un mot sur les insectes qui deviennent résistants.
Et les variétés tolérantes au glyphosate, les plus répandues ?
"Certaines mauvaises herbes ont développé des résistances, ce qui représente un problème agronomique majeur". Et rien sur les autres plantes qui mutent spontanément ni sur la dispersion incontrôlables des graines d'OGM.
Au moins, l'augmentation des rendements est-elle au rendez-vous ?
Et bien, non: "Les données nationales sur le maïs, le coton ou le soja aux Etats-Unis ne montrent pas une signature spécifique de la technologie OGM sur les taux d'augmentation des rendements". Alors que les graines sont beaucoup plus chères et que les épandages de glyphosate se multiplient pour éliminer les mauvaises herbes devenues à leur tour résistantes, "tolérantes".
Alors, où sont les bénéfices ?
Ils sont dans la diminution des emplois agricoles, dans la disparition des êtres humains nécessaires à l'agriculture !
Ces êtres humains deviennent-ils aussi "résistants"?
Pas un mot (évidemment) sur les protestations qui viennent de partout (sauf des E-U?)…
Et on se demande pourquoi les bénéfices de Monsanto diminuent aussi…

VTH, NBT, OGM pour tous

22/04/2016 | Philomène

En août 2014, PDDNE, allié à d'autres associations, avait demandé aux autorités agricoles quelle était leur avis sur les VTH, les Variétés Tolérantes aux Herbicides obtenues par mutations provoquées, et accélérées, de plantes "normales". Madame la Préposée de la Draf ne connaissait pas le sujet et n'y voyait pas matière à problème. RV: PESTICIDES, "VTH peu connus".
Après les VTH, voici les NBT, le sigle est cette fois américain : "New Breeding Techniques" (nouvelles techniques d'élevage- lisez modifications génétiques).
les plantes obtenues -modifiées- par ces techniques qui interviennent directement sur le génome sont bien évidemment des PGM. Sauf que l'ingéniosité technique des NBT n'existait pas lors de l'invention de la transgénèse qui fait à présent figure de pionnier, avec ses multiples inconvénients (manque de stabilité, diminution des rendements).
Donc, ergotent les juristes pro OGM - nichés dans le HCB : Haut Conseil des Biotechnologies, pas de transgénène (l'introduction d'un gène étranger à la plante), pas de PGM et pas de législation pour réglementer les NBT (et les VTH aussi bien).
Mais, pour s'assurer que personne ne viendra se mêler de l'inventivité des NBT, mieux vaut présenter aux autorités européennes un avis scientifique tronqué où a été enlevé l'avis divergent d'un directeur de recherche de l'INRA.
La commission européenne a reçu un vrai-faux avis (scientifique) en guise de référence française.
Sept organisations de la société civile -et non les moindres- claquent la porte du Haut Conseil des Biotechnologies, le 13 avril 2016 : "Nous ne ferons pas partie de cette mascarade qui veut nous faire croire à tous que ces nouvelles techniques de modifications génétiques ne sont que de simples mécanismes naturels de mutations".

Evaluation et réglementation des OGM et pesticides

03/12/2015 | Philomène

Colloque international tenu à Orsay sur l'évaluation et la réglementation des OGM et Pesticides. Les 12 et 13 novembre 2015.
Autant dire un colloque sur des sujets inexistants !
Les OGM, plutôt les PGM, ces récoltes végétales qui nourrissent les animaux d'élevage et aussi nos agrocarburants NE SONT PAS EVALUES et par conséquent pas ou si peu réglementés.
Ils sont TOUS accompagnés de pesticides (le fameux roundup) ou transformés en pesticides (maïs). Et cela n'est ni EVALUE, ni REGLEMENTE.
L'empoisonnement massif des ouvriers agricoles, des voisins, de nous tous minés à petit feu par les perturbateurs endocriniens, qui sont l'arme principale des vaillants guerriers contre les organismes nuisibles.
Et qui frappent tout le monde !  
En savoir plus >
Download (Document)

Saga des OGM cachés

04/11/2015 | Philomène

Les herbicides ont pour objet de simplifier le travail agricole. Ils ont pour résultat de détruire les adventices, ou mauvaises herbes, concurrentes des plantes cultivées.
En quelques années, les plantes vont alors développer des résistances, comme le font les bactéries pour les antibiotiques. Et il faudra augmenter les quantités d'herbicide !

Il y a les herbicides sélectifs qui ne tuent que leur plante cible - et aussi les espèces apparentées. Et les herbicides totaux (type glyphosate) qui sont censés transformer la terre cultivée en désert stérile.
Les uns comme les autres, et tous les OGM existant, suscitent des résistances dans la végétation. Le but est manqué. Il faut sans cesse inventer de nouveaux poisons, et de nouvelles techniques pour les introduire dans les plantes cultivées.

2013, année de la biodiversité !
Vraiment ?
Les VTH sont créés par accélération de leurs capacités de mutation; ce sont des OGM qui ne portent pas ce nom et qui entraînent les mêmes effets.
Et qui, n'étant pas définis comme des OGM, échappent à toute réglementation, comme à toute observation de leurs effets.
voir:www.http://presse.inra.fr/expertise-scientifique_collective_vth. Vous trouverez à cette adresse un résumé de 8p sur l'étude de l'INRA publiée en 2011.
Un rendez-vous à la DRAF, le 16 juillet 2013, pour demander quelles sont les mesures prises à ce sujet, demandé par ATTAC63, BIO63,COMITE 63 sans OGM, PdDNE, le syndicat des apiculteurs du PUY de DÔME et par URGENCE CLIMATIQUE JUSTICE SOCIALE63
s'est soldé par la promesse d'un RV en septembre.
Que fait la DRAF ? rien
Que pense-t-elle de l'expertise de l'INRA de 2011 ? rien
Elle n'a pas eu le temps de s'informer.
RV est pris pour le 17 septembre 2013.

suite, ailleurs en France
Nos collègues lorrains ont mené une inspection citoyenne pour vérifier l'existence de graines obtenues par mutagénèse, en juillet 2014. On leur a affirmé que la technique existait depuis 50 ans et que les semences ainsi obtenues étaient autorisées en bio.
En août 2015, le ministre Le Foll a déclaré que les VTH n'étaient pas des OGM.

Informations OGM censurées

26/08/2015 | Philomène

Les OGM, c'est notre avenir, mais, chut ! moins on en sait, mieux ça vaut.
L'éteignoir est posé en permanence sur les effets moins glorieux des organismes génétiquement modifiés.
Effets sur l'environnement, sur la santé, ce ne sont que broutilles pour les sectateurs de cette technique. Seuls comptent les effets financiers : ainsi le roundup serait à la racine de 40% des bénéfices de Monsanto …
Qui peut croire une chose aussi invraisemblable ? en dehors de notre ministre de l'agriculture ? et des pieux journalistes perroquets.
Gilles Eric Seralini s'évertue depuis des années à montrer les effets néfastes du glyphosate, des OGM qui en contiennent ainsi que de ses multiples "formulations commerciales" vendues depuis 2002 par tous les groupes d'agrochimie.  
en savoir plus

OGM et pesticides

10/05/2014 | Philomène

Le 23 avril 2014, un chercheur à la retraite ne craint pas d'affirmer que les PGM sont la meilleure chose inventée pour notre avenir.
Mais qu'ils sont, malheureusement, selon ce chercheur "grandement médiatisés" et à tort.
Pour les évaluer, seule leur culture en plein champ et en quantité permettrait "d'évaluer sur le long terme l'introduction de ce type de culture dans un agro-écosystème".

On lit, avec stupeur, que le Mon 810 diminue l'usage des insecticides! alors qu'il favorise, comme ses semblables, la résistance des insectes-cibles (et qu'il en tue d'autres, dommage collatéral de toute guerre). Et, par conséquent, qu'il en faut toujours plus !

Et pas un mot n'est dit sur la résistance des plantes-cibles (les mauvaises herbes) qui a commencé à ravager les cultures faite depuis plusieurs années (le "long terme" de ce savant retraité).
Pas un mot sur les travaux de Séralini, bien sûr.

Jean-Jacques Leguay "Les OGM (organismes grandement médiatisés), Le Monde Science et médecine, tribune libre

OGM : Il a montré leur toxicité, il doit être exécuté

19/10/2012 |

L'étude du professeur Séralini sur le maïs transgénique a fait couler beaucoup d'encre.
Christian Vélot, généticien moléculaire, apporte des précisions qu'il est un des seuls à pouvoir donner.

Download (Document)

Greenpeace vs OGM

04.04.2012 | Philomène

Site à consulter pour l’actualité générale


http://www.greenpeace.org/france/fr/#st=Agriculture  
En savoir plus >

Ce qu'il faut savoir sur les semences

25/03/2009 |

Ce dossier est réalisé par la Confédération paysanne pour faire comprendre les enjeux de la certification des semences. Il est évident qu'il s'agit d'interdire la transmission des semences entre agriculteurs !

Le document download date de 2009, mais le problème est toujours d'actualité en décembre 2012  
En savoir plus >
Download (Document)

Le monde selon Monsanto

15/02/2008 |

Les dernières infos 
Lire ou consulter
Voir et faire voir le film : 

"Le monde selon Monsanto"
 Documentaire de Marie-Monique Robin
 (France, 2007, 1h48mn)


Moratoire autrichien

21/12/2006 |

L'Autriche gagne le droit de maintenir son moratoire sur les cultures de maïs OGM.

France Le 21/12/06 - Quelle meilleure preuve qu'il est possible d'interdire les OGM sur son territoire ? Les ministres européens de l'Environnement viennent de rejeter une requête de la Commission européenne demandant à l'Autriche de lever son interdiction sur deux maïs OGM. 
www.greenpeace.org:80/france/news/autriche-maintient-moratoire-sur-culture-ogm




 

Recommandations:

Lire Fabrice Nicolino


Un empoisonnement UNIVERSEL.
Comment les produits chimiques ont envahi la planète

Tout oeut changer


L'alternative est simple : changer OU disparaître
Refuser la dictature des traités commerciaux de libre-échange.

Lire Fabrice Nicolino


Qui a tué l'écologie?  
commander en ligne

Lire Christian Vélot


OGM : Tout s'explique  
commander en ligne

Lire Christophe Elain


"Un petit coin pour soulager la planète", Editions Goutte de sable  
Commander en ligne

Lire Svetlana Alexievitch


La supplication : Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse  
commander en ligne

Lire Youri Bandazhevsky


La philosophie de ma vie : Journal de prison (Broché)  
Commander en ligne

Lire Wladimir Tchertkoff


Le Crime de Tchernobyl : Le goulag nucléaire (Broché)  
commander en ligne

Lire Hervé Kempf


Editions du Seuil, 14 €.  
Commander en ligne

L'effondrement de la civilisation occidentale


L'incapacité de penser le monde de manière systémique, l'aveuglement des gouvernements acquis à l'idéologie néolibérale provoquèrent l'anéantissement de l'ordre social  
le lien d'amazon
 
© 2008 Puy-de-Dôme Nature Environnement